Aller au contenu

La calamine : comment éliminer ce danger pour votre moteur ?

En mécanique, le terme « calamine » s'utilise pour désigner un résidu charbonneux retrouvé dans les moteurs à combustion interne. C'est une sorte de suie qui s'accumule et cautionne un encrassement nuisible au bon fonctionnement du moteur. Il est donc important de savoir comment l'éliminer. Que devez-vous savoir à propos de la dangerosité de ce détritus et des processus de décalaminage d'un moteur de voiture ?

Qu’est-ce que la calamine, et pourquoi est-elle dangereuse pour votre moteur ?

La calamine est un débris de couleur noire qui s'accumule à des endroits différents de votre voiture. Vous le retrouverez notamment dans les soupapes, les cylindres, la vanne EGR et la ligne d'échappement. Ce déchet charbonneux résulte généralement d'une mauvaise combustion de la carburation.

Comment se crée la calamine ?

La calamine provient d'un amas d'hydrocarbures imbrûlés (gasoil, huile) qui forme un dépôt sur les parois du moteur. Sous l'effet de la chaleur ambiante, il se cristallise en détritus carbonés. Cette accumulation se produit habituellement quand il y a plus de carburation que d'air dans le moteur.

La combustion devient alors inadaptée dans ce cas. La calamine commence donc par s'accumuler dans le turbocompresseur, la chambre de combustion et l'échappement. Par ailleurs, la présence d'huile dans la zone de combustion peut également provoquer l'entassement du détritus dans ces différentes zones. Quoi qu'il en soit, notez que l'accumulation d'hydrocarbures non brûlés sera plus ou moins importante, selon plusieurs facteurs.

Pourquoi la calamine est-elle dangereuse pour votre moteur ?

À l'évidence, tous les véhicules fonctionnant à l'essence ou au diesel subissent le phénomène qui conduit à l'accumulation de ce détritus. La calamine s'accumule dans pratiquement toutes les voitures. Néanmoins, un entassement trop important peut avoir comme conséquence une baisse considérable de la puissance de l'automobile. Un excès de calamine peut également entrainer un grippage des pièces ou une augmentation de la consommation de carburant.

Il est alors conseillé d'effectuer un décalaminage par hydrogène pour entretenir sa voiture afin d'éviter l'encrassement du moteur. Vous devez également être attentifs à certains signes pour éviter une accumulation trop grande.

Quels éléments influent sur la quantité de calamine produite ?

Nous avons essentiellement quatre facteurs principaux qui peuvent jouer sur la quantité de résidu charbonneux accumulé. Il y a notamment :

  • la qualité du carburant utilisé,
  • les trajets effectués,
  • les démarrages et les arrêts fréquents,
  • la régularité des phases de faible régime moteur.

À ces facteurs s'ajoute éventuellement la fréquence des décalaminages. En effet, la quantité de calamine peut être importante si vous n'avez jamais effectué le nettoyage de ce résidu auparavant. Il en est de même si vous l'avez fait depuis un bon moment.

calamine voiture moteur entretien

Reconnaître les symptômes d'un moteur encrassé par la calamine

Les démarrages difficiles sont l'un des signes qui vous avertissent de l'encrassement de votre voiture par la calamine. Il y a aussi la perte de puissance du moteur qui est un symptôme évident de l'entassement de détritus charbonneux au sein de votre véhicule. Soyez donc attentif à l'effort que doit fournir votre automobile lorsque vous montez en puissance. Si le moteur est plus bruyant lors des accélérations, il y a surement de la calamine accumulée en son sein.

Par ailleurs, une consommation excessive du carburant de la part de votre voiture indique aussi la présence excessive des résidus charbonneux. De plus, lorsque vous constatez qu'une pièce est défectueuse au niveau du moteur, il y a certainement de la calamine entassée en son intérieur.

D'un autre côté, une fumée trop consistante en provenance du pot d'échappement de votre véhicule est également un symptôme de l'accumulation des débris. En général, la fumée prend un coloris bleu s'il s'agit d'une voiture diesel. Pour les voitures à essence, elle est plutôt d'une couleur noire.

Comment éliminer la calamine du moteur de votre voiture ?

Pour décalaminer votre moteur, plusieurs solutions s'offrent à vous. Il y a le décalaminage manuel, chimique et par hydrogène. Le décalaminage manuel consiste à démonter chaque pièce du moteur, afin de retirer tous les blocs de calamine qui s'y trouvent. C'est une tâche qui est fastidieuse et compliquée à gérer. Cependant, cette méthode reste une option à privilégier lorsque votre moteur a subi des dégâts graves. Le décalaminage chimique quant à lui se traduit par l'introduction d'un produit nettoyant dans le système d'injection. Ce type de produit est très pratique pour décalaminer rapidement votre moteur à moindres frais.

Le processus décalaminage est assez simple. Il suffit de déverser dans le réservoir le nettoyant en faisant rouler tout doucement la voiture. Le moteur tournera au ralenti, ce qui permettra au produit nettoyant de décoller les résidus. Notez que le décalaminage chimique s'effectue à titre curatif et préventif. Par ailleurs, vous n'avez pas besoin de l'intervention d'un mécanicien pour le faire.

Pour finir, le décalaminage par hydrogène est la méthode que nous vous recommandons. Elle est plus fiable que toutes les autres. Elle consiste à injecter de l'hydrogène à l'aide d'une machine spécialisée dans l'admission d'air. L'opération se déroule via une station de décalaminage. Cette station est 100 % autonome. Elle ne nécessite pas une main-d'œuvre particulière. Néanmoins, le décalaminage par hydrogène se réalise par un garagiste professionnel au même titre que le décalaminage manuel.

Conseils pour éviter la formation de calamine dans le moteur à l'avenir

Comme nous l'avons déjà indiqué, la formation de calamine est un phénomène presque inévitable, quelle que soit la motorisation de votre véhicule (diesel ou essence). Néanmoins, il existe des solutions pour réduire l'entassement excessif de ces résidus néfastes au sein de votre moteur.

L'une d'entre elles consiste à conduire régulièrement, et ce, sur de longues distances. En faisant de longs trajets sans trop d'interruption, votre moteur parvient à éliminer de façon automatique les hydrocarbures. Une autre solution réside dans le fait d'effectuer souvent la vidange de moteur. C'est sans doute la meilleure manière de prévenir la formation d'un amas de détritus charbonneux. En effet, le remplacement de l'huile usagée et des filtres lors de l'opération de la vidange empêchent la calamine de se former dans le moteur. Par ailleurs, tâchez de toujours vérifier si votre vanne EGR est constamment en bon état.

La défectuosité de cette pièce d'usure de voiture accélère la formation des débris au sein de votre moteur. En effet, la vanne EGR est un dispositif qui permet de diminuer les émissions d'oxydes d'azote. Lorsqu'il est défectueux, les gaz ne circulent pas correctement et votre moteur risque de s'encrasser très vite. Changez toujours cette pièce lorsque vous constatez qu'elle est usée ou en mauvais état.